mercredi 13 mai 2015

Back with a smack and ready to attack



Me voilà de retour après plus de deux mois d’absence. J’ai pas grand-chose à dire pour ma défense, si ce n’est que j’ai changé de travail et que j’ai trouvé l’amour (lol)(non sérieux), ce qui fait que j’ai complètement zappé mon blog.

Honnêtement, j’ai même hésité à le supprimer. Mais comme je me suis heurtée à la mine déconfite de ma mère et au haussement d’épaules / yeux levés au ciel de ma cousine (mes plus ferventes fans – les seules, sans doute), j’ai tout simplement mis en pause « mes petits trucs » sur internets.

Quand j’ai commencé ce blog, j’avais 18 ans, plein d'embrouilles et un avenir assez flou. Aujourd’hui, j’ai 24 ans, je suis officiellement journaliste et tout va bien. Sur le coup, je me suis dit que je n'avais peut-être plus rien à raconter. Après mûre réflexion, j’en suis venue à la conclusion que dans la mesure où j’aime et déteste toujours les mêmes choses qu’avant (les fringues bizarres, le rouge à lèvres et la musique indé VS les petits pois) et que je fais toujours autant la fête qu'à mes débuts dans la blogosphère, c’est que je suis toujours la même Nawal et qu'il n'y a aucune raison que j'arrête de raconter ma vie et les petites anecdotes qui l'accompagnent par ici (et puis y'a plus de place que sur Twitter, détail non négligeable franchement).

Ce retour en fanfare ne pouvait pas mieux tomber puisque ma nouvelle rédaction m’envoie au Festival de Cannes, auquel je suis accréditée. Ça veut dire que comme les années précédentes, je vais vous raconter mes aventures au jour le jour – y’avait pas de meilleure façon pour me redonner envie de jouer les blogueuses en mousse.

En attendant, vous pouvez me suivre sur Twitter, Instagram et Snapchat (@nawalbonnefoy, pour tout, toujours, tout le temps)


Je suis trop contente d'être de retour par ici, tralalalala.

Bisous !

jeudi 26 février 2015

Voilà : mon blog fête son 5ème anniversaire.



Oui, ça fait déjà cinq ans que je partage des morceaux de ma vie sur les internets, à coup de petits textes, de vidéos et de photos en pagaille.

Il y a cinq ans, durant une énième nuit d'insomnie due à des maux d'amour et des doutes concernant mon avenir à l'époque plus qu'incertain, j'ai décidé de lancer ce blog.

« Wonder is forever young », ça veut pas dire grand chose. Un mélange entre le surnom que me donnaient mes meilleures copines, une référence à ma passion pour les super héros et la culture pop, un clin d'oeil à mon humeur du moment. Persuadée que je n'étais pas faite pour être adulte, je passais mon temps à hurler en boucle les paroles de cette chanson, à la manière d'une incantation vaudou ou d'une formule magique qui arrangerait tout (mais qui n'arrangeait absolument rien).

Nous sommes en février 2015,  mon petit cœur de meuf sensible est guéri, j'ai accepté le fait que je n'aurai plus jamais 16 ans et en plus, je crois que je suis en train de réussir ma vie. En revanche, je ne dors toujours pas. Mais ça, c'est une autre histoire.

Bref, bon anniversaire à mon blog, merci à toutes les personnes qui me lisent et me suivent depuis le tout début ou seulement quelques temps. Afin de vous remercier (parce que ouais, si je suis toujours là c'est aussi grâce à vous), je vous propose un petit concours sur Instagram afin de gagner ce qui, je pense, me représente le mieux : un rouge à lèvres M.A.C (c'était ça ou un bocal de cornichons).

Je vous aime à la folie.


Nawal

dimanche 22 février 2015

Time goes by so slowly for those who wait.



Je suis obsédée par le temps qui passe et la ponctualité, bien que je n'ai aucune idée de l'âge auquel j'ai commencé à devenir une control-freak de l'heure. J'ai de vagues souvenirs d'une montre Tintin au bracelet vert sapin particulièrement cool que j'adorais étant petite, ainsi que d'un modèle Flik-Flak avec des personnages rigolos et des petits strass (un peu comme celle-ci). Après, c'est le flou total, jusqu'à l'arrivée de ma passion pour les Casio (tellement plus simple d'y lire l'heure, franchement).

J'ai toutefois décidé de laisser une nouvelle chance aux aiguilles avec cette très jolie montre offerte par la marque Daniel Wellington. J'ai choisi le modèle Classic Southampton Lady en rose gold, parce qu'il est girly et que je suis une petite meuf girly. Je la porte avec une robe vintage à l'imprimé chelou trouvée à 1€ dans un vide-grenier ainsi que mon nouveau manteau rose pastel que je ne quitte plus.

Si jamais vous craquez sur une des montres de cette marque, sachez qu'avec le code FOREVERYOUNG, vous avez le droit à -15% sur tout le site, et ce jusqu'au 15 mars.

Bisous et rendez-vous jeudi pour une petite surprise...